Accueil Conférences Contributions Les proctectionnismes Edition Bibliographie Liens  
Les conférences 
 
Historique des séances et conférences du GAPSE 
 
54 séances et 70 conférenciers et auteurs     Voir liste et la présentation des invités 
 
Nous avons invité le  Jeudi 23 mai 2013 
 
 
Jean-Luc Gréau 
 
La grande récession (depuis 2005) 
 
 
 
 
Analyste au scalpel de la Grande Récession qui a germé à partir de 2005 en Occident pour se déployer avec force à compter de 2008, Jean-Luc Gréau a très tôt mis en relief, malgré l’aveuglement de la plupart des économistes, la gravité «systémique» de la crise financière de 2007 et 2008, centrée sur le marché de la dette privée américaine. Il a dénoncé le leurre d’un rétablissement définitif de l’Occident après le rebond de 2009 et définit la crise européenne depuis l’hiver 2010 comme ayant sa source non pas dans la défaillance des pays les plus fragiles ou les plus irresponsables, mais dans le credo d’une concurrence illimitée, que nulle autre puissance dans le monde n’a fait sien à ce jour. Il a indiqué comment la France est acculée à une politique de survie, sous la menace d’une double faillite des banques et des États en Europe. L’expérience néolibérale n’est pas, comme on le clame souvent, une déréglementation aveugle, mais une organisation nouvelle, ancrée au premier rang sur les banques centrales indépendantes et les agences de notation, qui a libéré les économies de toute réglementation, contraint l’État à un retrait stratégique et organisé la prise en charge des marchés par les institutions de marché. C’est de ce pouvoir, dissimulé dans les infrastructures financières occidentales et d’autant plus difficile à atteindre qu’il se présente comme un fait de la nature, que l'économie mondiale paie l’échec. 
 
Jean-Luc Gréau, diplômé d'études supérieures en économie, a poursuivi trente-quatre années durant une carrière de cadre dans les organisations interprofessionnelles représentatives : entré au CNPF en 1969, il quitte le MEDEF en 2003. Il se consacre depuis lors à une activité d'essayiste et de chroniqueur économique. Les changements économiques, monétaires et financiers survenus depuis quelque trente ans l'ont conduit à une réflexion qui s'est concrétisée par de nombreuses collaborations à la revue Le Débat à partir de 1988 et par la parution de trois ouvrages dans la collection rattachée à cette revue. Le présent essai, consacré à la récession la plus récente subie par les économies occidentales, constitue la dernière étape de cette réflexion.
 
 
Nous poursuivons notre série de débats sur le thème du protectionnisme 
Après Christian Harbulot, Adrien de Tricornot et Frank Dedieu, nous avons le plaisir de vous confirmer la venue de Jean-Luc Gréau, qui fera avec nous le point sur l’état du débat sur le protectionnisme : ses enjeux, ses perspectives, ses tabous. 
Jean-Luc Gréau est reconnu comme l’une des personnalités françaises les plus averties dans ce domaine. Outre de nombreuses interventions sur ces thèmes, il a publié récemment deux livres particulièrement marquants : 
-      « La trahison des économistes » a été édité en 2008. Il met en évidence le fossé qui sépare la réalité des évolutions économiques et sociales actuelles et les références théoriques des économistes  « orthodoxes », avec toutes les conséquences désastreuses que cela induit.  
 
-      « La grande récession (depuis 2005) » vient de sortir. C’est essentiellement un collationnement d’articles écrits au cours des six dernières années à propos de la crise financière. L’auteur, ne se contente pas d’analyser les évolutions de celle-ci. Il les annonce, avec une lucidité et un sens pédagogique qui tranchent avec les commentaires embrouillés et a posteriori des économistes médiatiques. 
 
Si vous souhaitez participer contactez-nous: info@adice-edition.com 
 
 
 
 
GAPSE    info@gapse.org