Accueil Conférences Contributions Les proctectionnismes Edition Bibliographie Liens  
Les conférences/Liste des invités/Perez-Vitoria 
 
 
Silvia Pérez-Vitoria 
 
Les paysans sont de retou
 
Actes Sud 
 
septembre 2005
L'extrait de l'invitation à la séance du Gapse du 17 novembre 2005, avec pour intervenante, Silvia Pérez-Vitoria, auteur du livre " Les paysans sont de retour ", aux éditions Actes-Sud.Du 13 au 18 décembre 2005 s'ouvre à Hongkong la prochaine conférence interministérielle de l'OMC portant notamment sur le dossier clef de l'agriculture. Nous assistons actuellement à des négociations préparatoires dont les termes semblent surréalistes face aux problèmes rencontrés par l'humanité.On y cherche désespérément une réflexion sur les grands problèmes mondiaux : prise en compte éclairée des situations de famine, nécessité absolue de réduire les transports pour économiser l'énergie, protection régionale des productions agricoles vivrières et de leur distribution en cas d'épidémies et de conflits, redondance des circuits de distribution à des fins de sécurité, traçabilité des produits, etc. On n'y trouve que des recettes mécaniques énoncées dans le cadre dogmatique d'un libéralisme étroit : droits de douanes quasi-uniformes et les plus bas possibles appliqués à l'échelle mondiale, subventions indifférenciées quelques soient les produits (PAC), des pays comme la Chine, l'Inde, le Brésil… mis dans la même catégorie - pays du Sud ou en développement - que le Mali, l'île Maurice, le Bengladesh...On ne peut que rester pantois devant l'incompétence collective portée par des P. Mandelson et P. Lamy pour ne citer que deux responsables européens directs.C'est donc avec un grand intérêt que nous recevrons Silvia Pérez-Vitoria qui, entre autres, nous rappelle dans son livre "Les paysans sont de retour" que la moitié de la population planétaire sont des paysans. Elle creuse les nombreuses questions relatives aux problèmes évoqués.Ce débat nous permettra de mieux comprendre les enjeux sous-jacents des décisions ou des non décisions qui seront prises dans les prochaines semaines dans le cadre de la conférence de Hongkong. Ce sera aussi l'occasion de labourer un peu plus les jeux des pouvoirs qui nous mènent à une telle situation.  
 
Economiste, sociologue et documentariste, Silvia Pérez-Vitoria collabore à L'Ecologiste. Elle a réalisé plusieurs documentaires sur les paysans (Etats-Unis, France, Espagne, Mexique, Erythrée, Bolivie, Nicaragua). Elle a participé à l'ouvrage collectif Le Procès de la mondialisation (Fayard, 2001) et a coordonné Défaire le développement, refaire le monde (Parangon, 2003).  
 
Quatrième 
On a parlé de la "fin des paysans" mais ils sont toujours là et, aujourd'hui encore, ils représentent la moitié de l'humanité. Les paysans sont de retour revisite l'histoire de la paysannerie, et montre comment elle a su préserver, partout dans le monde, des valeurs de solidarité et d'équilibre écologique, malgré les ravages sociaux et environnementaux provoqués par l'industrialisation de l'agriculture. Situés aux avant-postes des grands problèmes que traverse la planète : chômage, environnement, santé, les paysans font des propositions et mettent en place des alternatives. C'est à eux que Silvia Pérez-Vitoria dédie sa passionnante étude démontrant que le retour des paysans constitue une véritable chance pour nos sociétés.  
 
GAPSE    info@gapse.org